Ma Photo

« Contre les retours forcés en Afghanistan | Accueil | A propos du roman "Le fruit du doute" »

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

Sophie S Lyon

Comme pour tous les autres romans, j'ai beaucoup aimé. C'est très émouvant de retrouver des traces communes avec un écrivain.
Sophie

ASA Privas

Bonjour,

Je viens de finir Le fruit du doute.
Félicitations, j'ai été prise dans l'histoire du début à la fin.
C'est tout à fait le style que je lis. Je suis une inconditionnelle des
policiers, thrillers.
Maintenant, je vais me lancer dans Concert pour Asmodée.
Bonne continuation dans l'écriture et aux plaisirs de nouvelles lectures

Edmond GROPL

"Disons que le polar, c'est comme le patinage artistique, il y a les figures imposées et les figures libres.
Alain Bron est très bon dans les figures imposées.

Le livre s'ouvre justement sur une figure imposée du polar: l'arrivée des policiers sur une scène de crime, scène lue et vue des centaines de fois. Là, c'est parfait. On a tout: le rythme, les tensions de chacun, l'irréalité de la situation, les détails, la vue générale. Là je dis bravo, d'autant plus que par la suite, dans tout les exercices imposés, interrogatoires, perquisitions, filatures etc.., la qualité d'écriture est confirmée, servie par un vocabulaire riche, un vrai plaisir de lecture.

¨Les figures libres sont très bonnes aussi, bien que je sois un chouïa moins convaincu par l'équilibre général de la chose.

Ce livre traite de l'abandon d'enfant, du désir, du non désir de maternité, enfin bref, de sujets tres sensibles. Ces thêmes, abordés au cours de deux enquêtes conjointes (une in, une off) nous sont restitués à travers le prisme de la procédure policiére et je ne suis pas certains que ce soit le meilleur moyen de rendre compte d'une thématique même si dans ce livre, c'est tres bien fait (surtout l'enquête "off"). Il me manque la parole des victimes-témoins-acteurs des faits, parole tres bien restituée mais qui disparait un peu derrière les diverses problèmatiques et avanies de la vie d'un commissariat. Il me semble qu'il y a des choses importantes qui passent au second plan. (j'aurais mieux vu un roman avec des multiples points de vue, ce qui aurait allégé le poids du personnage central.. Enfin, c'est tres subjectif)
C'est ma seule reserve à ce polar riche, intelligent, sensible, un peu décalé. C'est peut-être la grande singularité de ce livre, parvenir a faire un polar rigoureux et décalé, drôle et poignant, prenant mais sans suspense, vain et essentiel, il y a une sorte d'esthétique du paradoxe plutôt agéable à la lecture.

Et je le répète, il y a la qualité d'ecriture,c'est important."

CB Fez Maroc

j'ai lu cet été "Mille et deux" et "Le fruit
du doute" avec un égal bonheur
Catherine

Madeleine G-N  Paris

C'est dans une chambre d'hôtel à ALICANTE (je présentais mon film dans 4 Universités) que j'ai lu d'un trait votre beau livre "Le fruit du doute". Votre récit est très enlevé et j'ai beaucoup aimé le personnage du Commissaire Berthier si sensible et intelligent. L'idée de mêler les 2 intrigues autour de la question du désir d'enfant est excellente. J'aime tous les comparses, leurs rapports, leurs facéties surtout VERO et NADIR (très bons personnages). Agathe est attachante, assez mystérieuse, il me semble qu'elle aime celui qui n'est pas assez attentif mais elle "quittera son rivage". Berthier est tantôt Gérôme, tantôt Berthier , cela suscite un peu de confusion. Vous savez créer les atmosphères, les dialogues sont percutants, vrais et montrent beaucoup de savoir. Je vous félicite cher Alain.
MERCI pour ce beau livre.
Madeleine

george

j'ai dévoré "le fruit du doute" , très bonne intrigue. merci pour ce bon moment de lecture et à celui qui m'a permis de vous découvrir.

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Vos informations

(Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)